Main Page Sitemap

Most popular

Je souhaiterais faire une rencontre coquine un de ces 4 afin dêtre à la merci dun homme qui me permettra de jouir à fond.Je vous assure que ce sera chaud!Sur internet, il marrive très souvent de faire des annonces en vue dentrer en..
Read more
En continuant à naviguer sur le site, vous acceptez leur usage.The pain will subside in a couple of hours.Nous utilisons des cookies.Inscrivez-vous rapidement et simplement en complétant votre profil.L'orgasme est au rendez-vous ici, et votre manque d'érotisme va très vite être comblé.Venez rejoindre..
Read more
Une fois ses exigences bien définies, il est important de prendre son courage à deux mains pour devenir actrice de sa vie amoureuse.Cest sûr quil est loi le temps où je me destinais quà un seul mec.Tu nes pas prêt de prendre le..
Read more

Macerata femmes à la recherche de l'homme


macerata femmes à la recherche de l'homme

L'éditorialiste de, la Repubblica s'interrogeait dimanche sur les conséquences du «venin inoculé» en Italie par certains hommes politiques.
Sujet «borderline selon le propriétaire d'un club de gym de Macerata qui avait exclu le tireur en raison de son comportement extrémiste et déséquilibré, ce dernier «était tellement mal qu'il était allé voir un psychiatre».
Cinq hommes et une femme, des Africains originaires du Mali, du Ghana et du Nigeria, ont ainsi été blessés, dans la petite ville de 43 000 habitants, qui se trouve non loin de la côte adriatique.
Le tireur a expliqué son geste après avoir appris le meurtre d'une jeune fille de 18 ans et l'arrestation d'un Nigérian soupçonné de cet assassinat.Cet homme de 28 ans, crâne rasé, tatouage d'inspiration fasciste sur la tempe, a vidé samedi matin deux chargeurs avec un pistolet semi-automatique dans les rues de Macerata, une commune de 43'000 habitants non loin de la côte adriatique.«Nous devons être épouvantés a estimé l'éditorialiste.Et il n'est pas le seul à s'être réveillé dimanche encore sous le choc.«J'étais en train de me rendre en voiture à mon club de gym quand j'ai entendu à la radio l'histoire de la jeune fille de 18 ans.«Ça aurait pu être moi l'Italie a vu débarquer sur ses côtes quelque 630'000 migrants depuis 2014.



D'instinct, j'ai fait demi-tour, je suis rentré chez moi, j'ai ouvert le coffre-fort et j'ai pris le pistolet.
«Le médecin avait jugé qu'il était un sujet 'borderline a-t-il confié.
«Immigration clandestine dimanche, il a à nouveau dénoncé l immigration clandestine affirmant que les Italiens n'étaient pas racistes, mais qu'ils voulaient vivre dans un «pays civil où on «vit et on travaille tranquillement».
«J'ai peur, ça aurait pu être moi a confié dimanche à l'AFP devant l'hôpital de Macerata James Nosakhari, un Nigérian ami de l'une des victimes.Luca Traini, l'extrémiste de droite qui a blessé samedi par balle six Africains dans le centre de l'Italie, a enclenché son expédition punitive à caractère raciste après avoir entendu qu'un Nigérian avait découpé en morceaux trouver un partenaire de libre xalapa une jeune Italienne, une affaire qui inquiète à un mois.Cet agent de sécurité a passé la nuit dans la prison de la région où se trouve également le Nigérian demandeur d'asile et dealer soupçonné d'avoir assassiné cette semaine la jeune femme et d'avoir découpé son corps en morceaux.Ce"dien proche de la gauche rappelle ainsi la «défense de la race blanche» récemment prônée par un candidat de la droite à Milan, ou encore les raids perpétrés fin 2017 par des groupuscules d'extrême droite contre des associations d'aide aux migrants.En 2017, le tireur s'était présenté à des élections communales sous l'étiquette du parti souverainiste et anti-immigration, la Ligue du Nord.



L'immigration en Italie est une «bombe sociale prête à exploser a-t-il affirmé.
Cet agent de sécurité, arrêté et interrogé par la police italienne, a tiré le contenu de deux chargeurs avec un pistolet semi-automatique, samedi 3 février au matin dans les rues de Macerata.
Il a blessé cinq hommes et une femme originaires du Mali, du Ghana et du Nigeria.

[L_RANDNUM-10-999]
Sitemap